đŸ· Blanc sur rouge, rien ne bouge

N°8 ~ Hiver 2020

Joyeux noĂ«l Ă  toutes et Ă  tous ! 🎄 J’espĂšre que les fĂȘtes rĂ©chauffent votre fin d’annĂ©e et vous permettent de faire une petite pause conviviale. Cette infolettre est dans le thĂšme : on se fait plaisir avec conscience 😇 bonne lecture !

Famille 7 : les occasionnels

Le sommet de la pyramide regroupe les « occasionnels » qui peuvent trouver leur place dans une alimentation Ă©quilibrĂ©e et variĂ©e, tout en ayant Ă  l’esprit que notre corps n’en a pas besoin d’un point de vue nutritionnel. Il s’agit d’aliments qui reprĂ©sentent de rĂ©els facteurs de dĂ©sĂ©quilibres s’ils sont consommĂ©s trop frĂ©quemment et dont la plupart ont un index glycĂ©mique Ă©levĂ© (retrouvez un petit topo sur le sujet dans l’infolettre n°4 😉).

Parmi les aliments à consommer avec conscience et modération on retrouve par exemple les bonbons, les sodas, les gùteaux, les chips et les boissons alcoolisées.

Vous l’avez peut-ĂȘtre remarquĂ©, c’était la derniĂšre famille de la pyramide alimentaire ! Ça mĂ©rite une infolettre hors-sĂ©rie histoire de rĂ©capituler, qu’est-ce que vous en pensez ? #teaser

Le vin

Dans la mythologie grecque, parmi les douze dĂ©esses et dieux qui siĂ©geaient sur le Mont Olympe, un est dĂ©diĂ© au vin : Dionysos. C’est dire si cette boisson est chargĂ©e d’histoire et de symbolique. D’ailleurs, j’ai regardĂ© par curiositĂ©, la base des musĂ©es de France ne compte pas moins de 1321 Ɠuvres et objets associĂ©s Ă  ce mot-clĂ©.

Et pour avoir une idĂ©e de l’ampleur de l’activitĂ©, les vignerons français ont produit 4,2 milliards de litres de vin en 2019.

Comment distinguer les différents vins ?

  • Le terroir viticole est un groupe de parcelles agricoles d’une mĂȘme rĂ©gion, avec un sol, des conditions climatiques et des techniques de travail identiques. Voir la carte des principaux vignobles de France 

  • Le cĂ©page est un type de plant de vigne avec ses spĂ©cificitĂ©s (feuilles, grappes, baies, couleur, apparence). L’ampĂ©lographie, discipline commune Ă  la botanique et Ă  l'Ɠnologie qui Ă©tudie les cĂ©pages, en recense 5000 Ă  travers le monde. En France, les plus cultivĂ©s sont, pour les cĂ©pages noirs : le merlot, le grenache noir, le syrah et le cabernet sauvignon, et pour les cĂ©pages blancs : l’ugni blanc et le chardonnay

  • La technique de vinification : en rouge, les pĂ©pins et peaux du raisin sont gardĂ©s alors qu’en blanc, la fermentation s’effectue uniquement avec la pulpe du fruit

  • Les diffĂ©rentes approches

    • Vin conventionnel : des produits chimiques sont gĂ©nĂ©ralement utilisĂ©s pour traiter les vignes et ajoutĂ©s lors de la fermentation 

    • Vin biologique : issu de raisins sans pesticides et pendant la vinification, seuls des produits certifiĂ©s bio peuvent ĂȘtre ajoutĂ©s

    • Vin biodynamique : rĂ©alisĂ© dans le cadre d’une agriculture biologique, avec des techniques qui visent Ă  intensifier la vie du sol et amĂ©liorer l’échange entre la terre et la vigne

    • Vin naturel : culture bio ou biodynamique, vendanges Ă  la main, utilisation de levures prĂ©sentes naturellement dans les raisins pour la fermentation, aucun intrant Ă  part parfois une faible dose de sulfite ; ce type de vin est idĂ©alement Ă  conserver Ă  une tempĂ©rature de 12 Ă  14°C et Ă  l’abri de la lumiĂšre đŸ‘»

Quelques informations nutritionnelles

12 grammes d’alcool dans un verre
Le vin est une boisson alcoolisĂ©e obtenue par la fermentation du raisin, dont la teneur en alcool est d’environ 12 degrĂ©s, soit 12 grammes d’alcool pour un verre de 100-120 mL. Cet alcool sera rapidement transportĂ© dans tout l’organisme par le sang (et notamment le cerveau, avec une action sur le systĂšme nerveux central) puis Ă©liminĂ© pour sa quasi totalitĂ© par le foie. Une consommation excessive et sur le long terme peut augmenter le risque de cancers, de maladies cardio-vasculaires et de l’appareil digestif, et de troubles psychiques. Des informations complĂ©mentaires sont disponibles sur le site d’Alcool info service

Un impact non négligeable sur la glycémie
Un verre de vin contient autour de 80-100 kilocalories et 20-25 grammes de sucre - et plus il est liquoreux, plus sa teneur en sucre sera élevée.

Les polyphénols, des antioxydants issus des raisins
Le vin apporte Ă©galement des polyphĂ©nols dont les plus connus dans le vin sont les tanins qui ont un rĂŽle important dans la maturation du vin et sont responsables de la couleur, du goĂ»t et de l’odeur du vin. Les polyphĂ©nols sont des antioxydants qui contribuent notamment Ă  lutter contre le vieillissement des cellules et Ă  prĂ©server la fonction cardiaque. On les trouve cependant dans tous les fruits et lĂ©gumes frais, manger du raisin en apporte donc aussi !

Des sulfites Ă  toutes les doses  
La fermentation du raisin produit naturellement des sulfites (bien qu’à trĂšs faible dose), il n’existe donc que des vins sans sulfites ajoutĂ©s. Ces sulfites (ou plus gĂ©nĂ©ralement le soufre) font partie intĂ©grante du vin et jouent un rĂŽle essentiel dans sa maturation et sa conservation. Cela dit, il est estimĂ© qu’en moyenne, un vin naturel contient 3 fois moins de sulfites qu’un vin bio et 5 fois moins qu’un vin conventionnel. Sachant que les sulfites peuvent ĂȘtre allergisants et responsables des maux de tĂȘtes du lendemain, cet Ă©cart peut ĂȘtre assez significatif pour certaines personnes.

Le vin vegan existe pour de vrai (et les autres ne le sont pas)
Vous avez peut-ĂȘtre remarquĂ© une mention “vegan” sur certaines bouteilles ? Cela peut sembler surprenant puisqu’il n’y a clairement pas de produit d’origine animale dans le vin. Voici donc l’explication : dans la fabrication du vin, l’étape dite de “clarification” consiste Ă  Ă©liminer des rĂ©sidus en suspension dans le vin, et c’est un mĂ©lange contenant de l'Ɠuf, du poisson ou encore des protĂ©ines laitiĂšres qui est utilisĂ©. Les vins vegan utilisent un mĂ©lange Ă  base d’ingrĂ©dients d’origine vĂ©gĂ©tale ou laissent les rĂ©sidus.  
——

Et pour briller en sociĂ©tĂ© ou au Scrabble, n’hĂ©sitez pas Ă  vous rĂ©fĂ©rer Ă  ce dictionnaire en ligne de 2095 mots dĂ©diĂ© Ă  la dĂ©gustation du vin !

Champignons mijotés et pommes de terre en purée

Un bon plat rĂ©confortant pour 4 personnes 

Liste de courses :

  • 4 carottes

  • 1 kg de pommes de terre Ă  chair fondante (Monalisa ou Bintje par exemple)

  • 400 g de champignons de Paris

  • 1 oignon jaune

  • 1 Ă©chalote

  • 2 gousses d’ail

  • Quelques feuilles de laurier et du thym

  • 100 g de tofu fumĂ© (optionnel)

  • 3 verres de vin rouge 

  • 4 verres d’eau ou de bouillon de lĂ©gumes 

  • 3 cuillĂšres Ă  soupe de farine d’épeautre T110

MijotĂ© : 

  • Dans une grande marmite, faire revenir Ă  feu doux pendant 5 minutes l’oignon, l’échalote et l’ail coupĂ©s finement dans 2 cuillĂšres Ă  soupe d’huile d’olive 

  • Ajouter le tofu coupĂ© en petits cubes, les carottes en rondelles, le laurier, le thym et le vin rouge

  • Faire cuire pendant 10 minutes Ă  feu moyen

  • Ajouter la farine (si possible Ă  travers un tamis) et porter Ă  Ă©bullition pour que la sauce Ă©paississe en mĂ©langeant doucement - la rĂ©alisation de sauces n’étant pas une science exacte, c’est le moment oĂč c’est Ă  vous de juger si la sauce Ă©paissit assez, et d’ajouter soit de la farine soit de l’eau pour obtenir la texture souhaitĂ©e !

  • Baisser le feu, ajouter les champignons et le bouillon de lĂ©gumes 

  • Laisser mijoter Ă  feu doux pendant 20 minutes minimum

Purée :

  • Faire cuire les pommes de terre coupĂ©es en petits morceaux (ça cuira plus vite) pendant 30 minutes dans une grande casserole d’eau bouillante puis Ă©goutter

  • Écraser avec une fourchette et ajouter un peu de beurre et de muscade

Je n’ai pas essayĂ© mais il paraĂźt que c’est trĂšs bon avec des chĂątaignes aussi !

On vous a transfĂ©rĂ© cette infolettre et vous avez aimĂ© ? Vous pouvez lire les prĂ©cĂ©dentes et vous abonner pour recevoir les prochaines 💌

Il y a aussi un compte Instagram @bonabonamo 📾 et si vous voulez me dire si vous avez aimĂ© et quels sujets vous intĂ©resseraient, n’hĂ©sitez pas Ă  rĂ©pondre directement Ă  ce message. tschĂŒss et portez-vous bien !